vendredi 4 mars 2011

Takashi Miike - Zebraman 2 (2010)

Takashi Miike Zebraman 2
C'est pénible d'assister à la mort lente d'un grand réalisateur. C'est à peu près ce qui se passe avec Takashi Miike depuis, au choix, 2003, 2004 ou 2005. Pour faire simple, cet excellent réalisateur n'a pas vraiment sévi positivement sur la toile blanche depuis presque dix ans. Ce qui, pour Takashi Miike, stakhanoviste de la pellicule, correspond au moins à une vingtaine de longs métrages. Depuis 2003, Miike a alterné de très bons films (Gozu et La mort en ligne), un ofni (Izo), des films moyens (Sukiyaki Western Django, God's Puzzle et Yatterman), des téléfilms (Detective Story) et des catastrophes lucratives (Crow Zero 1 et 2, merdes ultimes dans lesquelles même Klaus Kinski n'aurait pas accepté de jouer). Zebraman 2 se situe dans la lignée des films moyens... mais comme Miike est un cinéaste de renom, on dira que Zebraman 2 est un mauvais film.

Takashi Miike Zebraman 2La Zebra Police sexy : très fasciste et très zeitgeist.

Oui, c'est vraiment pénible de dire du mal de Miike tant il a fait rêver avec son chef-d'œuvre Bird People in China (1998), découvert en retard en Occident, avec ses polars vitaminés junkies, violents et scatologiques (la trilogie Shinjuku), ses délires oniriques (Dead or Alive 2) et sa parodie d'ultra-violence (Ichi the Killer). Autant de films superbes réalisés en moins de 10 ans, dans une frénésie créative, qu'on jurerait sous laudanum et sous méthédrine. Depuis cet âge d'or, Miike, qui tourne, il est vrai, sans cesse (malgré un léger calme ces trois dernières années), s'est usé, et a, semble-t-il, tourné le dos aux films de yakuzas et d'extrême violence surréaliste.

Takashi Miike Zebraman 2
Zebra Queen en voie de "pétassisation". Alain Soral appréciera.

En 2010, il y a donc Zebraman 2, suite de Zebraman (2004), histoire parodique de super-héros en plein Tokyo, renommé "Zebra City". L'histoire ? En 2010, le sauveur de l'humanité des attaques extra-terrestres, Zebraman, est capturé par des êtres malfaisants. Il se réveille en 2025, le cerveau lavé et la ville transformée : deux fois par jour, pendant cinq minutes, l'anarchie la plus totale peut régner dans la ville (meurtres arbitraires, viols. bombes au phosphore). S'ensuit étrangement (ou pas), une baisse de la criminalité de 50 % : l'histoire de la dualité entre le bien et le mal. Du mal, qui, permis dix minutes par jour, entraîne un défouloir maitrisé et impuni sur les plus faibles. Toute allusion au conflit israélo-palestinien est évidemment fortuite.

Takashi Miike Zebraman 2Luttez contre le SIDA grâce à Zebraman. CQFD.

Au final, Zebraman 2 est un film bien soporifique, avec, bien sûr, trois ou quatre scènes dignes de Takashi Miike. Ce qui reste court pour l'amateur du nippon fou. Et on craint pour la suite de son œuvre, qui relève plus de la commande de bureau que de l'intérêt artistique (13 Assassins, à suivre).

video
Petit extrait de Zebraman 2 : pastiche des clips salaces de Christina Aguilera.

5 commentaires:

Mel0k a dit…

C'est marrant, je suis auussi un grand amateur de Miike et Crow Zero est pour moi un de ses meilleurs film.
C'est un des rare film a très bien retranscrire ce que l'ont peut ressentir en lisant un Shonen.
Ce film est bien loin de ce qu'il avait l'habitude de pondre ( plus ambitieux, plus travaillé, plus casté et surtout moins taré ) d'ou la surprise de voir une réalisation maitriser de bout en bout.

Je peux comprendre que ce film ne plaise pas mais le mettre dans la catégorie bouse c'est malhonnête.

Quand a Zebraman, j'avais adorer le premier malgré la grosse longueur au milieu du film
Dommage le second ne soit pas a la hauteur. C'est peut etre son retour au coté série Z qui peche.
Mais bon, c'est a la mode...

tomblands a dit…

@Mel0k
Je ne comprends pas comment on peut être amateur de Miike et aimer "Crow Zero". Ceci-dit, si vous aimez les "shonen", c'est compréhensible. Ce n'est pas mes goûts mais je respecte.
"Zebraman 2" n'est pas mauvais en soi mais comparé à ce que fait Miike (j'ai vu plus de 50 films de l'arsouille), c'est décevant.

Mel0k a dit…

Disons que quand crows zero a été annoncée j'attendais plus de voir la prequel du manga que le prochain Miike. Tout en étant rassurer d'avoir un réalisateur intègre sur le projet; on est quand même loin de dragon ball evolution.
Il fait ici un vrai travail de fan, comme on l'attendais
C'est surement difficile a saisir quand on a pas grandi aux shonen, mais Miike réalise vraiment une prouesse dans l'adaptation de l'esprit shonen ( plus précisément voyous au cœur tendre, un style a par entière :p )
Aujourd'hui j'aurais surement du mal a accrocher a ce style mais j'en ai lu beaucoup quand j'étais ado, et Crows Zero m'as totalement replonger dans l'ambiance. que ça soit la classe des bohnommes, les cadrages ou la façon dont les coups étaient portés.
Pour un fan du genre ce film est absolument jouissif.

Quand au deuxième il est un peu moins bon mais reste une bonne suite.

Gozu a surement plus plu au fan de Miike ( en tout cas les non lecteur du genre ) mais niveau réalisation, il est quand même très moyen. quand a yatterman j'ai trouvé ça clairement mauvais.

Bref j'espère t'avoir convaincu non pas que Crow Zero étais un excellent Miike ( on est d'accord la dessus )mais qu'il n'étais pas non plus une catastrophe lucrative et bel et bien un excellent film par un fan pour les fan
Il me semble qu'il est a l'initiative du projet d'ailleurs.

tomblands a dit…

@ Mel0k
Vous ne m'avez pas convaincu mais j'entends vos arguments. C'est sûr que Crow Zero est une meilleure adaptation que Dragon Ball ! Mais pour juger Miike, je ne me place pas du côté de l'adaptation manga mais des films de Miike en général. Ce type a réalisé tellement de films géniaux que c'est vraiment dépriment de le voir régresser depuis quelques années.
Miike reste un de mes réalisateurs préférés mais je suis déçu par ce qu'il fait en ce moment.
Pour rester dans le cinéma nippon de l'heure, je préfère de loin les films de Sono Sion, qui sont bouleversants. J'ai réalisé un entretien avec Sono Sion en février 2010, que je vous invite à lire. Vous pouvez le retrouver facilement en utilisant les libellés du blog. Pour moi, c'est actuellement le cinéaste le plus intéressant. Love Exposure est selon moi le meilleur le meilleur film des années 2000.
L'avez-vous vu ?

tomblands a dit…

@ Mel0k
Je viens de voir votre blog. Les dessins sont très beaux, j'aime beaucoup. Continuez.