lundi 11 avril 2011

Svatopluk Inneman - Prague dans les lueurs des lumières (1928)

Svatopluk Inneman Praha Prague
Svatopluk Inneman (1896-1945) est un metteur en scène, scénariste, caméraman et acteur tchèque, très actif entre 1920 et 1937. Parmi ses réalisations, on compte Le petit chaperon rouge (1920), la première adaptation d'un conte de fées classique destiné aux enfants, Avant le bachot (1932), un film sur le milieu étudiant d'avant-guerre ou L'assassinat de la rue Ostrovni (1933), un film policier. En 1928, il réalisa un court-métrage de 23 minutes : Praha v záři světel (Prague dans les lueurs des lumières en français), un documentaire sur les différents visages de Prague, de la tombée du soir à l'aube du lendemain.

Svatopluk Inneman Praha Prague
Prague dans les lueurs des lumières est une commande de la société de l'éclairage public, fière d'immortaliser sur pellicule le développement de l'électricité à Prague. Un éclairage généralisé dans le centre ville qui favorise sa vie nocturne : grouillement humain, défilé de voitures et de tramways, ouverture nocturne de magasins en tout genre, de cabarets, etc. Une superbe témoignage de Prague à la fin des années 1920. Le tout dynamisé par un montage très rythmé.

Svatopluk Inneman Praha Prague
Svatopluk Inneman Praha Prague

Dans Le Cinéma tchèque et slovaque, Michal Bregant écrit : "par son sujet - une grande métropole - et par sa forme visuelle, il s'apparente aux films de "métropoles" de l'avant-garde européenne (Berlin, symphonie d'une grande ville, Walter Ruttmann, 1927 ; L'homme à la caméra, Dziga Vertov, 1929). A propos du film sur Prague, précisions qu'il s'agissait d'une commande faite par la société d'éclairage public. Aussi, d'un point de vue cinématographique, ce film n'est qu'un enregistrement des décors d'une grande ville. Ce qui est d'"avant-garde"", c'est la ville même de Prague, qui réunissait à cette époque tout le charme et toute l'atmosphère d'une métropole européenne".

video
Premières minutes de Prague dans les lueurs des lumières.

Aucun commentaire: