samedi 19 septembre 2009

Sono Sion - Love Exposure (2008)

Sono-Sion-Love-Exposure
"Les dieux sont des distances morales que nous
cherchons à rapprocher sur le sentier de la prière."

Saint-Pol-Roux

Love Exposure était très attendu par l'amateur de Sono Sion (voir ici et ). Depuis la mise en ligne de la bande-annonce du film et sa projection au festival de Berlin en décembre 2008, les rares personnes (hors Japon) à avoir vu ce film épique (4 heures) le considèrent comme l'œuvre la plus aboutie de Sono Sion, déjà réalisateur des excellents Suicide Club et Le Testament de Noriko. Love Exposure poursuit l'exploration de la destruction de la cellule familiale japonaise de ces deux films et clôt la trilogie de fort belle manière.

Sono-Sion-Love-ExposureTakahiro Nishijima dans le rôle de Yu.

Love Exposure raconte les tribulations de Yu, un adolescent, élevé dans le catholicisme et dont le père est devenu prêtre. L'arrivée d'une femme va bouleverser l'équilibre familial. Le vice, le péché et la perversion vont devenir le quotidien de Yu, pressé par son prêtre de père, en roue libre totale, de pécher quotidiennement pour se confesser. Malgré lui, Yu décide d'accomplir la perversion la plus condamnable par un prêtre : il devient photographe à la sauvette de culottes, en usant de techniques très élaborées pour ne pas éveiller les soupçons des jeunes filles en jupes courtes. Yu devient rapidement un poids lourd de sa discipline jusqu'au jour où il rencontre Yoko. Coup de foudre. Problème : Yoko voue une haine pour les hommes, sauf pour son idole Kurt Cobain. Yoko adhère plus ou moins au catholicisme grâce à Jésus, "plus cool que Kurt Cobain".

Sono-Sion-Love-ExposureHikaro Mitsushima (Yoko) et Sakura Ando (Keiko) tout de blanc vêtues.

Le film part alors dans des voies tragiques où Yu est confronté à une secte appelée Eglise Zero. Les rires du début du film font peu à peu place à l'effroi, à l'angoisse et aux larmes. Bouleversant. Love Exposure est porté par le très bon jeu d'acteurs débutants : Yu est interprété par Takahiro Nishijima, membre du boys (& girls) band AAA, un groupe particulièrement mauvais mais très populaire au Japon. La délicieuse Yoko est interprétée par Hikari Mitsushima ; et Keiko, membre de l'Eglise Zero, par Sakura Ando, qui ferait un malheur dans le rôle d'une James Bond girl sadique. La musique du film est également certifiée haut de gamme : l'allegretto de la 7è symphonie de Beethoven, le Boléro de Ravel et le groupe pop Yura Yura Teikoku. Enfin, la mise en scène est impeccable : comme Le Testament de Noriko, le film est divisé en chapitres et Sono Sion utilise de manière astucieuse la voix-off. Malgré sa durée de 4 heures, le film n'est jamais ennuyeux. Love Exposure est de loin le film le plus abouti de Sono Sion. Chapeau bas.

Sono-Sion-Love-ExposureLa délicieuse Yoko en pleine extase.

Sono-Sion-Love-Exposure
Du sang et des larmes.

Dans une scène clef et particulièrement poignante entre Yu et Yoko, Yoko, en plan séquence, récite en intégralité le chapitre 13 de l'épître de Saint Paul aux Corinthiens.

"Car nous ne connaissons qu'en partie, et nous ne prophétisons qu'en partie ; or, quand sera venu ce qui est parfait, ce qui est partiel prendra fin. Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu homme, j'ai laissé là ce qui était de l'enfant.

"Maintenant nous voyons dans un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face ; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme je suis connu. Maintenant ces trois choses demeurent : la foi, l'espérance, l'amour ; mais la plus grande des trois c'est l'amour."



Ci-dessus, l'initiation de Yu à la photographie.

Pour lire un entretien très long avec Sono Sion : voir ici.

1 commentaire:

Yoann a dit…

Ce film frole le chef d'oeuvre, c'est vraiment une oeuvre hors du commun et très réussie. Je viens de le regarder et je suis passez par tous les états, hilarité, choc, tristesse, émotion... et au final les 3H30 du film passe comme une lettre à la poste. Il mériterais d'être nominé aux oscars à mon avis (cat meilleurs film étranger)