samedi 5 septembre 2009

Les Rolling Stones à Altamont


Le 6 décembre 1969, les Rolling Stones donnèrent un concert gratuit à Altamont, San Fransisco, devant à peu près 300.000 personnes. Le groupe choisit les Hells Angels pour faire le service de sécurité. Ceux-ci, des motards violents imbibés de bière, passèrent la journée à castagner le public à coups de poings et de cannes de billard. Lorsque les Stones montèrent sur scène vers 5 heures du matin, le pire arriva. A la fin du morceau misogyne "Under my thumb", Meredith Hunter, 18 ans, sortit un pistolet (pour tuer un Rolling Stones ?) et se fit poignardé mortellement par Alan Passaro, membre des Hells Angel. A son procès, Passaro fut acquitté pour cause de légitime défense.

Meredith Hunter en costume vert. Une chanson plus tard, il n'est plus.

Keith Richards et son biberon.

Les Hells Angels ne jouent pas au billard.

La scène a été filmée par les frères Maysles qui réalisaient un documentaire sur les Rolling Stones. Le concert d'Altamont est l'objet principal de leur film Gimme Shelter (1970). Ce meurtre en direct fait de Gimme Shelter le plus célèbre snuff movie de l'histoire. Cet événement est toujours resté tabou dans l'histoire des Rolling Stones. S'il vous le croisez, demandez à Keith Richards ce qui s'est passé à Altamont et vous recevrez une bouteille de Jack Daniel's sur la tête.

video

Lorsque les Rolling Stones entament "Sympathy or the devil", un mouvement de foule oblige le groupe à arrêter le morceau et calmer le public. On peut noter le regard de haine de Sonny Barger, chef des Hells Angels, à l'encontre de Mick Jagger.

video

Keith Richards, visiblement excédé par le comportement des Hells Angels, menace d'arrêter le concert. Mick Jagger tente de gérer la situation mais on voit bien qu'il commence à se chier dessus. On peut voir aussi sur scène un homme faire un mauvais voyage d'acide. Et le meurtre de Meredith Hunter.

Aucun commentaire: