samedi 25 juillet 2009

Takashi Miike - Imprint (2005)

takashi miike imprint
Takashi Miike, l'homme aux lunettes noires qui ne dort jamais, a placé très haut la barre de l'horreur et du sadisme dans le moyen métrage de commande Imprint, sous-titré La maison des sévices en français. Initialement prévu pour être diffusé à la télévision américaine dans le cadre de la série Masters of horror, Imprint fut déprogrammé à cause de son contenu trop explicite, susceptible de heurter la sensibilité des jeunes (et moins jeunes) téléspectateurs.

takashi miike imprintBilly Drago, complètement largué dans un film cinglé.

Au programme: prostitution, torture, inceste, avortement (à mains nues, très vintage), meurtre, monstres, effusions de sang et morceaux de cervelle. L'histoire est simple: à la fin du 19è siècle, un journaliste américain (interprété par Billy Drago) part à la recherche de Komomo, une prostituée dont il est amoureux. Billy Drago se rend donc sur une île où la seule activité économique est le commerce de femme. Une île-bordel, en quelque sorte. L'américain rencontre une courtisane difforme qui lui raconte le funeste destin de sa bien-aimée, tuée par les maquerelles de sa maison de passe.

takashi miike imprintUn foetus.

takashi miike imprintUne main vivante qui sort de la tête d'une enfant. Chronique de la folie ordinaire.

Évidemment, l'histoire ne s'arrête pas là. La courtisane va peu à peu se dévoiler et raconter ce qui s'est vraiment passé. Billy Drago est complètement dépassé par les événements. En quelques heures, il va perdre sa santé mentale.

Ci-dessous, une scène de torture particulièrement violente. Une des raisons, parmi d'autres, de la déprogrammation d'Imprint à la télévision américaine.

video

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Oui, La maison des sévices s'avère franchement un film hors du commun dont les images sont fascinantes et très belles esthétiquement. Je vous invite à voir un extrait du film en cliquant ci-dessous
http://www.laboutiquedezaza.fr/product_info.php?products_id=1079
J'adore vraiment Takashi Miike
François